l'équipe

Il suffit de s'inscrire, donner son nom, son accord et c'est tout. En cette fin de mission et pendant l'hiver austral, les manipeurs sont un peu moins nombreux. Pointe Morne, n'est pas non plus la plus attractive des destinations. J'y suis allé plusieurs fois, soit pour des transits pour me rendre à Ratmanoff, soit pour des manipes, dont la première avec Nory et Romain pour le suivi des bonbons. J'y retourne aujourd'hui avec le PopChat et le Géner. Allez, j'explique : le PopChat est un Volontaire du Service Civique, embauché pour effectuer le suivi du chat Haret sur le district de Kerguelen. Le « Pop » signifiant bien sûr population. Chaton, pendant la passation de consignes qui durent un bon mois, il devient le PopChat pour toute la mission. Sauf que notre Fabien, malgré son palmarès de captures digne d'un Davy Crocket et d'un Buffalo Bill rassemblés (le nombre de ses captures est éloquent) a gardé le

En hiver

surnom de : « Chaton ». Allez savoir pourquoi ? Le Géner (ou généraliste) est également un VSC, recruté par l'I.P.E.V pour s'occuper des différents programmes scientifiques et assurer toute la logistique nécessaire à leur déroulement optimum. Pour la mission 64 ce sera Gilles dit : « Gilou » qui s'y collera. À peine 25 ans et déjà une belle expérience, avec un sérieux et un sens des responsabilités bien aiguisés.

Le départ se fait le matin dès les premières lueurs du jour. Comme d'habitude il faudra près de 3h00 pour arriver à la cabane. Après un léger repas, nous attaquons de suite la manipe. Gilou et moi-même chargeons les cages sur nos clés de portage et allons les installer dans les endroits susceptibles de piéger des chats. J'apprends un nouveau mot 'TAAFien' : « le touradon », espèce d'endroit avec quelques monticules de terres où les chats aiment chasser et vivre. Avec nous, Fabien tente de tirer

Touradons

Piège à chats

quelques BLO (Bêtes à Longues Oreilles), pour appâter. La chasse s'avère difficile, les balles certainement qui ne donnent pas satisfaction, mais aussi la météo mauvaise ce jour. On arrive tout de même à avoir 4 proies qui nous permettent de mettre en œuvre nos premiers pièges. On recommence le lendemain afin de déployer sur un large territoire toutes nos cages. En tout ce seront 16 cages qu'il faudra visiter tous les jours. Ces fameuses cages qu'on est content de déposer, parce qu'elles sont

Tour des cages

assez lourdes et ont une prise au vent terrible. Elles ressemblent à des tunnels grillagés de dimension respectable (l : 30cm ; h : 30cm ; L : 1m), avec une porte à chaque extrémité, maintenue par un dispositif instable. L'appât est bloqué au milieu de la cage à l'autre bout du dispositif. Le chat qui souhaite prendre ce repas facile est alors obligé d'actionner le déclencheur. Les deux portes se rabattent instantanément, piégeant l'affamé et imprudent félin.

Ce seront 10 chats seulement que nous piègerons. C'est un bon score, pour cette saison avec cette météo, nous dit Fabien. On aurait préféré en prendre plus, on s'en contentera. Tous ces animaux ont des noms, plus ou moins évocateurs. Pour en citer quelques uns nous avons des chats: « Bada bada, Lumot, Loupe,... » nous avons aussi de chats : « Espionne, Solène, Mike Tison,... » et j'en passe et des meilleures. Ils font entre 1kg et plus de 5 à 6 kg (Mike Tison a pesé jusqu'à 5,7kg). Fabien est sur le

Mike Tison

Avec le sourire

Gilles à la dictée

district depuis 6 mois et on a vraiment l'impression qu'il les connaît tous. Dès qu'il se rapproche de la cage il peut presque sans se tromper donner le nom du chat. Plus de 1000 chats ont ainsi été capturés 

Radiant

depuis le début du programme en 1996 et on estime entre 7 000 et 10 000 le nombre total sur le district. La capture faite, le travail commence. Il faut récupérer l'animal dans un sac puis on le ramène à la cabane où une série de prélèvements et de mesures sont effectués. Ce travail dure une grosse demi heure par chats, avant de libérer l'animal. Puis, il faudra entrer toutes les données sur ordinateur afin de pouvoir faire ce fameux suivi qui permettra certainement de réguler la population de cet animal introduit par l'homme.

Autant dire que les journées sont longues et que le soir les veillées sont réduites au strict minimum, tout le monde voulant se reposer dans son duvet, après s'être réchauffer auprès du radiant si précieux en cette saison. De retour à la base nous attendrons maintenant la fête des chats qui, comme chacun le sait, se situe le 15 août exactement à la MIAOU....

Vent et neige

 

Je pense à vous.